Vos Gâteaux, les pâtisseries solidaires

  • Par Marie Paturel
  • 1 mai 2020
Vos Gâteaux, les pâtisseries solidaires

Illustration réalisée par © Adèle Laloux – @adele_gribouille

En seulement quelques semaines, plus de 200 000 plats sucrés et parfois salés ont été livrés dans les établissements sanitaires de France grâce à la chaîne solidaire alimentaire Vos Gâteaux. 

Agir derrière les fourneaux pour venir en aide au personnel soignant, c’est possible. Depuis fin mars, ce sont plus de 9 000 pâtissiers confinés, amateurs ou non, qui répondent bénévolement à l’appel de la chaîne solidaire Vos Gâteaux. L’objectif est simple : cuisiner un plat de chez soi avec un kit d’hygiène minimal (des gants jetables et un masque) pour qu’il puisse être livré à l’hôpital, l’Ehpad ou même à la caserne de pompiers la plus proche.

Tout est parti d’une simple discussion entre Maud Arditti, la créatrice de la chaîne, et sa tante médecin. Ensemble, elles évoquent les difficultés quotidiennes que rencontrent le personnel soignant débordé. Parmi ces problèmes, le manque de temps pour se nourrir correctement. Face à ce constat, la Parisienne de 33 ans lance en seulement quelques jours le concept solidaire Vos Gâteaux. Accompagnée d’un noyau dur d’une dizaine d’amis, Maud organise et orchestre le tout. Page Instagram, guide d’hygiène, gestion des livraisons, suivi des chauffeurs, répartition des équipes par arrondissements parisiens puis par villes… les tâches sont multiples mais les pâtissiers confinés répondent à l’appel. « Les gens ont un tel élan de solidarité que ça s’est fait tout seul. On ne s’attendait pas à un tel engouement », se réjouit la fondatrice. 

« C’est une réelle aventure humaine »

Un engouement qui se ressent également dans l’assiette. Fondants au chocolat, muffins aux framboises, madeleines, cakes au citron ou encore cookies… les bénévoles mettent la main à la pâte pour le plus grand bonheur du personnel hospitalier. 

« C’est une réelle aventure humaine, ça soude les familles. C’est incroyable qu’après plusieurs semaines on ait toujours autant de fidèles », se félicite Maud, pour qui les journées sont bien remplies depuis le début du confinement. En cette période particulière, la jeune femme préfère stopper une partie de son activité professionnelle et consacrer son temps à la cuisine ainsi qu’à la gestion du concept. « 80% de mon temps, c’est les gâteaux. C’était trop important pour moi d’agir à mon niveau », explique-t-elle.

Du temps, il en faut pour gérer cette initiative solidaire. Encore plus quand le concept dépasse les frontières. « Je n’avais pas prévu que ça irait jusque là. On est présents dans 90 villes de France environ et on est même maintenant à Londres, à Bruxelles et au Luxembourg », s’enthousiasme Maud. Vos Gâteaux s’envole au quatre coins de l’Europe et compte bien continuer après le confinement, mais ça c’est une affaire encore bien gardée.

Auteur.e.(s)

  • Capter les histoires, les sons et les images d’une navigation perpétuelle entre Paris, l’Outre-Mer et le Canada.