Tout est parti d’une drôle de sensation. Cette illusion où des fourmis gagnent vos jambes, celle où votre corps tout entier vous implore de vous secouer. La bougeotte, le dénominateur commun de notre promo. Une bande d’étudiants en journalisme qui ne tient pas en place. Un panier groupé de débrouillards infatigables qui questionnent, débattent, sondent, proposent, négocient, organisent, produisent et recommencent. Le confinement, obstacle inattendu sur notre fleuve mouvementé nous a permis d’appuyer sur pause. Euh… Sur quoi?? Deux jours plus tard, nous tournions déjà en rond.
Face à cette drôle de sensation partagée, notre clique de jeunes journalistes confinés a choisi de poursuivre sa vocation et de publier des articles tous les soirs, du lundi au vendredi.  Écouter les bruits du monde et tendre l’oreille pour discerner tous les sons, même les moins perceptibles. Informer à notre échelle, à notre manière et avec les moyens du bord : réseaux sociaux ouverts et téléphones à portée de main. Enfermés chez nous, nous pouvons compter sur le soutien précieux d’artistes, eux aussi confinés, pour illustrer nos propos. Leurs crayons esquissent pour nous des petits bouts de vies de ce monde à l’arrêt… Ou presque.  Nombreux sont ceux qui nous répètent, comme s’ils étaient l’auteur de ce dicton : «Quand la porte est fermée, un journaliste passe par la fenêtre». Celle du web, ça compte ?

La rédaction

Quentin Lazeyras

J’observe la rue, le street-art et les cultures alternatives. Je questionne la société et met en lumière des réponses. Rêve en allemand sans sous-titres.

Sixtine Lerouge

Journaliste touche-à-tout, qui tente de tirer le portrait de ce qui l’entoure, appareil photo au cou, carnet et stylo en main. Rêve aussi de retaper un van et faire le tour de l’Europe.

Romane Pellen

Une frange indomptable made in Brest animée par le terrain et les rencontres. Instinctivement penchée sur les sujets de société (mouvements sociaux, féminisme, police/justice…), j’aime raconter des histoires, celles des autres.

Lisa Drian

Aime raconter la scène et ses coulisses, le regard toujours aiguisé sur la société. Après 12 ans sur les planches, ma voix a maintenant trouvé refuge auprès du micro. From NP2C with love.

Rémi Bouveresse

Insupportable bilingue passionné par le monde anglophone. Je vis de basket, de rap et surtout de douceur.

Solenne Bertrand

Toujours un oeil rivé sur la société et l’autre sur la politique. Fan du ballon rond et du petit écran.

Paola Guzzo

Reportrice tête brulée qui questionne le genre et suit de près les mouvements sociaux du monde entier.

Marie Paturel

Capter les histoires, les sons et les images d’une navigation perpétuelle entre Paris, l’Outre-Mer et le Canada.

Victor Mauriat

« Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise », disait Bertolt Brecht. En bon chien de garde, j’observe les temps de crises.

Félix Dorso

Journaliste et illustrateur, aime croquer et raconter la vie. Terreur des tatamis le mardi et le jeudi.

Laura Roudaut

Passionnée par l’actualité des Amériques, en particulier latine, mais pas que. Je m’intéresse aussi aux questions société et à la vie politique française.

Julie Renson Miquel

Amie des pangolins avec toujours un livre à portée de main. Mordue de sport au jeu de jambes (pas tout à fait) affûté 🎾🏃🏽‍♀️🤿

Léa Pernelle

Baroudeuse curieuse, je sais siffler, faire du feu et j’ai la solution au conflit israélo-palestinien. Mais personne ne m’écoute.

Matthieu Deveze

Féru de sport, s’adapte aux situations pourvu qu’elles se retournent.

Zilan Cokyigit

Socialiste des années 30. Amateur de bons dialogues, dans la vie comme sur les écrans. En italien de préférence.